In Non classifié(e)

Le week-end dernier s’est déroulée la dixième et ultime manche du Championnat de France de Rallycross, à Dreux, où 29 supercars se sont affrontées sur une piste d’asphalte et de terre. Pour l’occasion, l’équipe G-FORS comptait un nouveau membre à son bord, Damien Meunier, le jeune pilote de 17 ans qui participait à sa première saison en supercars cette année, pour conduire la Peugeot 208 WRX. Philippe Maloigne conclut la saison 5ème du championnat, et Guerlain Chicherit a été titré vice-champion de France, après une saison riche en émotion au volant des nouvelles Clio R.S. RX.

Le samedi matin les trois pilotes G-FORS se sont élancés pour les essais libres, l’occasion pour l’équipe de tester des réglages pour les Clio R.S. RX, et, pour Damien Meunier, d’appréhender sa nouvelle monture double vice-championne d’Europe.

Guerlain s’est placé en pole position sur la grille de départ pour la troisième course de la première manche qualificative. Le pilote G-FORS, qui enchaine les manches mondiales et nationales, s’est retrouvé coincé dans le trafic du premier virage en raison d’un départ difficile. Malgré une belle remontée à la première position, Guerlain a perdu quelques précieuses secondes et s’est retrouvé 8ème du classement général.

Damien, à l’extérieur de la grille pour la course suivante, a roulé proprement pour sa première qualification avec la Peugeot 208 et s’est classé 14ème de la Q1.

Philippe, aux coudes à coudes avec Jochen Coox dans le premier virage, n’a pas lâché sa troisième position et s’est engagé dans le joker dès le premier tour afin de conserver sa place au moment de franchir la ligne d’arrivée, et ainsi se classer 7ème de la première qualification.

Lors de la Q2, Damien plus à l’aise au volant, a réalisé un super départ pour se retrouver en tête avec Jochen Coox au premier virage. Une petite poussette l’a envoyé vers l’extérieur de la piste, le laissant à la quatrième position. Grâce à une bonne vitesse de pointe, le jeune pilote a pu remonter à la troisième place, pour se classer 15ème de la seconde manche qualificative, et 14ème du classement intermédiaire à la fin de la première journée.

Philippe et Guerlain, se sont retrouvés ensemble pour la course suivante, bien décidés à jouer le jeu de concurrents jusqu’au bout. Philippe à l’intérieur du premier virage, aux coudes à coudes avec son coéquipier, a pris l’avantage de la course. Guerlain, parti vers l’extérieur à cause d’un contact, a réussi à revenir à la deuxième place du peloton, à l’entrée du second virage. C’est quelques dixièmes de seconde qui séparait les deux pilotes G-FORS au moment de franchir la ligne d’arrivée, appuyés l’un contre l’autre.

Le dimanche matin, Damien fut le premier à s’élancer sur la piste pour la troisième manche qualificative. Grâce à un nouveau bon départ, le jeune pilote était en seconde position aux coudes à coudes avec Jonathan Pailler, mais les bousculades des premiers virages lui ont joué le même tour que la veille. Toutefois, Damien s’est classé 9ème de la Q3, après un second temps lors du warm-up, qui laissait présager cette belle performance et une bonne journée à venir.

Le pilote de Beauvais s’est également retrouvé dans les contacts des premiers virages lors de la troisième qualification. Alors qu’il partait en tête du peloton, un dépassement par l’intérieur de Samuel Peu l’a écarté vers l’extérieur de la piste, le laissant à la quatrième position. Philippe aura toutefois réussi à remonter d’une place pour se classer juste derrière son jeune coéquipier.

Chicherit, dans la même série que Maloigne, a malheureusement crevé à quelques virages de la ligne d’arrivée, perdant de précieuses secondes au classement de la Q3. Le pilote G-FORS a par la suite reçu une pénalité de 5 secondes pour avoir touché une balise de piste, pénalité qui le plaça 12ème du classement intermédiaire.

La chance n’était pas du côté du pilote de Tignes ce week-end, qui après avoir mené sa course en Q4, a dû abandonner sa place en demi-finale, en raison d’un problème technique. Une connectique moteur s’étant rompue, l’eau s’est évacuée entrainant une surchauffe. Les demi-finales enchainant rapidement, et les tests intersaisons démarrant dès le lendemain du meeting, l’équipe G-FORS ne pouvait pas prendre le risque de casser le moteur lors de la dernière manche. Toutefois, à l’issue de la quatrième qualification, Guerlain Chicherit avait sécurisé son titre de vice-champion de France, en Supercars.

Philippe et Damien se sont alignés ensemble, à l’extérieur de la grille de départ, pour l’ultime qualification du week-end. Le pilote de 17 ans s’est à nouveau classé 9ème, grâce à une bonne stratégie de joker, son coéquipier non loin derrière, à la 12ème place, sécurisant tout deux leur place en demi-finale.

Lors de la première demi-finale, le pilote de la Clio, à l’extérieur de la première ligne, et le pilote de la Peugeot, à l’intérieur de la troisième ligne, ont affronté Fabien Chanoine, Adeline Sangnier, Jonathan Pailler, David Meslier, David Olivier et Jochen Coox.

L’ancien champion de motocross avait réussi à remonter à la quatrième place, sécurisant sa place en finale, au moment où une crevaison l’a malheureusement laissé à la 7ème place, et stoppé son week-end.

L’ancien pilote de Super 1600, était dans les roues d’Adeline Sangnier et Fabien Chanoine lors des deux premiers tours de piste, avant de ressortir 5ème de son joker dans le troisième tour. Toutefois, sa détermination lui aura permis de dépasser ses concurrents et de franchir la ligne d’arrivée 3ème, se qualifiant en deuxième ligne pour la finale.

Damien Meunier s’est aligné à l’intérieur de la deuxième ligne, face à Antoine Massé, Adeline Sangnier, Fabien Pailler, Fabien Chanoine, Emmanuel Anne, Laurent Bouliou et Jonathan Pailler. Après une seconde procédure de départ, et l’abandon de Laurent Bouliou sur la grille de départ, c’est à 7 que la finale s’est jouée. Damien bien parti, mais au milieu des bousculades des premiers virages, s’est retrouvé 5ème après le deuxième virage. Après avoir effectué son joker, il est ressorti aux coudes à coudes avec Jonathan Pailler qui a réussi à le doubler par l’intérieur, avant d’entamer le troisième tour. Le jeune pilote de 17 ans, dont l’avenir est prometteur, a conclu sa première course avec la Peugeot 208 G-FORS par une 7ème très belle place.

Damien Meunier a commenté : « Je suis vraiment content, car nous sommes passés de P21 à P7 dans le week-end, c’était une progression continue tout le long de l’épreuve. En finale, on voulait jouer le podium mais une poussette dans le deuxième virage m’a éjecté alors qu’on sortait deuxième dans le parechoc d’Antoine Massé, ce qui est forcément un peu frustrant. Toutefois, je suis très fier d’avoir roulé pour G-FORS ce week-end, et d’avoir partagé leur expérience – qui s’élève à plus de 10 ans pour certains membres de l’équipe. Merci de leur confiance, c’était vraiment bénéfique pour mon expérience de pilote Supercars et si c’était à refaire je n’hésiterais pas. »

Guerlain Chicherit a complété : « Quelle finale de saison à Dreux ! Ce fut un week-end frustrant pour moi, avec des problèmes techniques, des crevaisons et de nombreux contacts au cours des manches qualificatives, qui signifiaient que mon combat pour le titre était terminé avant même d’avoir commencé.

Cependant, je tiens vraiment à féliciter Antoine Massé pour cette victoire au championnat, c’est un pilote tellement formidable et un compétiteur féroce. C’était super de se battre avec lui toute la saison, et j’espère vraiment que nous aurons à nouveau ce plaisir. J’ai beaucoup appris cette saison, et je suis très fier d’être vice-champion pour ma toute première saison en Championnat de France de rallycross avec notre nouvelle équipe, G-FORS.

Un grand merci à toute l’équipe qui a travaillé sans relâche, ainsi qu’à tous nos sponsors et fans qui nous ont soutenus toute la saison et qui ont rendu chaque week-end de course très spécial – Merci. »

Stéphane Orré, directeur technique, a conclu : « Le niveau en Championnat de France était particulièrement relevé cette année, mais nous avons tout de même remporté 5 belles victoires face à de sérieux concurrents, et nous sommes montés 7 fois sur le podium en 10 courses. Guerlain conclut cette saison en tant que vice-champion de France et Philippe est 5ème du championnat, alors je suis vraiment fier de leur investissement. L’équipe technique a fourni énormément de boulot pour développer ses toutes nouvelles Clio R.S. RX, et au vu des performances je suis très fier de tout le travail que l’équipe a fourni. Bravo à Antoine Massé avec qui nous avons livré de belles batailles tout au long de cette saison 2018. Merci également à nos partenaires, Oreca, Sadev, PKM, Esprit Carbone, Don Foster, Exact France de nous avoir accompagné tout au long de cette aventure. Nous sommes déjà à pied d’œuvre pour les tests intersaisons afin de revenir encore plus fort l’année prochaine. »

Contact Us / Contactez-nous

Start typing and press Enter to search