G-FORS à Lavaré

 In Non classifié(e)

Ce week-end l’équipe G-FORS a dû batailler sur deux fronts. En effet, la troisième manche du Championnat d’Europe de Rallycross de la FIA, à Holjes, se déroulait en même temps que la cinquième manche du Championnat de France de Rallycross, qui a pris place à Lavaré.

C’est au volant d’une Peugeot 208 WRX G-FORS que Philippe Maloigne a joué la manche française, sans son coéquipier, Guerlain Chicherit, qui se trouvait en Suède avec son équipe GCK pour le World RX, tout comme Jean-Baptiste Dubourg et Jere Kalliokoski, qui eux participé à l’Euro RX, avec les deux Clio R.S. RX G-FORS.
Toutefois, la Peugeot n’est pas inconnue pour Philippe, puisque c’est avec cette voiture même qu’il a remporté l’épreuve de Kerlabo, en 2017.

Le samedi matin, Philippe a tranquillement repris ses marques à bord de la Peugeot lors des essais libres, sur le circuit sarthois, en signant les 5ème, 4ème et 8ème temps aux trois sessions d’entraînement.
Philippe a conclu la première manche qualificative – et la dernière de la journée – sur une 10ème place, en raison d’une erreur d’appréciation, due au manque de visibilité, qui l’a envoyé dans le bac à sable, lui faisant perdre du temps.

Le dimanche matin, les hostilités ont repris plus tôt que prévu pour les Supercars – la Q2 ne pouvant être jouée le samedi, en raison d’un important retard, a été reportée au deuxième jour de course. En raison d’un mauvais départ, Philippe signera le 8ème temps.
En Q3, un accrochage avec Damien Meunier, verra le pilote G-FORS et la Peugeot 208 WRX envoyés dans bac à gravier et terminer à la 12ème place.
Philippe ne s’est pas pour autant laissé abattre par ce début de week-end difficile. Il est revenu déterminé pour la Q4, et grâce à un bon départ ainsi que des bons chronos, il a terminé la dernière manche qualificative 3ème, sécurisant sa place en demi-finale.

C’est face à Stéphane Lefebvre, Jonathan et Fabien Pailler, Patrick Guillerme, Guy Moreton, Yannick Couillet et Jochen Coox, que Philippe s’est aligné sur la grille de départ de la demi-finale A. Grâce à une bonne vitesse, Philippe est parvenu à suivre le rythme de Jonathan et se qualifier 3ème, obtenant ainsi sa une place en finale.

Lors de la finale, Philippe a affronté Stéphane Lefebvre, Antoine Massé, Jonathan et Fabien Pailler, Samuel Peu, Damien Meunier et David Meslier. Partant depuis la deuxième ligne à l’extérieur, Philippe avait un bon rythme durant les 3 premiers tours. Malheureusement, une crevaison, suivi d’un déjantage, laisseront le pilote G-FORS à la 6ème place.

Philippe Maloigne a commenté : « C’était un week-end plaisant, le fait d’avoir retrouvé la 208 m’a rappelé de bons souvenirs. J’apprécie toujours autant cette voiture, même si elle n’est pas aussi performante que la Clio, elle est plus facile à piloter. Je n’ai pas eu beaucoup de réussite au début des qualifications en raison de quelques faits de course, d’autant plus qu’avec la poussière il était difficile de suivre les concurrents. J’ai enfin réalisé un bon départ en Q3, mais je me suis fait pousser par Damien Meunier, qui sera d’ailleurs disqualifié pour cette manoeuvre. Je suis également parti en tête de la manche 4, et j’ai tenu un bon rythme qui m’a permis de faire 3ème, avec des temps assez proches de ceux des meilleurs pilotes. En demi-finale, j’avais un bon rythme, et j’ai fini 3ème en suivant le rythme de Jonathan Pailler. Lors de la finale, j’avais une bonne vitesse les trois premiers tours, je suivais Stéphane Lefebvre, quand, malheureusement, une crevaison suivie d’un déjantage et d’une jante cassée, ont mis fin à tous les espoirs de bon résultat. C’est dommage car la 4ème place était à ma portée. Je suis satisfait du travail fourni par l’équipe G-FORS, celle qui n’était pas partie en Suède, nous avons su mêler bonne ambiance et performance. »

Atte Varsta, le manager de G-FORS, a ajouté : « Ce fut un week-end chargé pour G-FORS avec deux pilotes qui ont couru en EuroRX, en Suède, et Philippe qui a couru au Championnat de France de Rallycross, à Lavaré, dans une Peugeot 208.
Philippe a très bien piloté ce week-end et c’était génial de le voir être si compétitif dans la Peugeot. Il s’est si bien adapté à la voiture après son passage dans la Clio. Nous sommes heureux de sa performance du week-end et nous sommes impatients de le voir tirer le meilleur de sa course à Lavaré pour la prochaine étape avec sa Clio.»

 

 

Recent Posts
Contactez-nous

Pour tous renseignements, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search